Attention au "faux" matcha !

 
matcha premium poudre verte
 
 

Le matcha appartient à l’histoire du Japon où il y est consommé depuis l’an 1200 environ. Cette poudre verte si riche en bienfaits pour la santé n’a pas vraiment dépassé les frontières de l’Asie jusqu’au début des années 2000. En juin 2006, elle va connaître un énorme premier “boom” à Vancouver (Canada), lorsqu’un magasin de la chaîne Whole Foods parvient à vendre 5,000 Dollars de matcha en seulement quelques jours !

Depuis 2016, et de plus en plus, vous l’avez remarqué : le matcha est “tendance”. Le doit-il à son côté “healthy” ou à sa couleur verte très “instagrammable” ?

Sans doute aux deux.

Seulement voilà : victime de son succès, notre belle poudre verte voit jaillir çà et là de nombreux faux jumeaux qui n’ont en réalité rien à voir avec le matcha authentique produit au Japon. De nombreuses marques ont essayé de profiter de l’engouement suscité afin de vendre du “matcha” qui n’en est pas.

On vous dit comment adopter le
radar à faux matcha !

1) Le premier réflexe doit être de vérifier la composition du produit. Si celui-ci n’est pas composé de “thé vert” et rien d’autre, alors le produit que vous avez dans les mains est un malin imposteur.

2) Ensuite, le matcha a toujours été, et sera toujours : une poudre ! Si vous voyez du “matcha” en sachet… il s’agit éventuellement de thé vert, mais certainement pas de matcha.

3) Mais attention ! “Poudre de thé vert” n’équivaut pas non plus nécessairement à “matcha”. Le matcha est la poudre d’un thé vert produit dans des conditions bien particulières qui lui confèrent une couleur, une saveur, et des propriétés bienfaisantes qui ne sont pas celles d’une simple poudre de thé vert.

4) Dernier point, mais pas des moindres : attention aux prix trop bas ! Le matcha est un produit relativement coûteux car sa production demande beaucoup plus de travail que la grande majorité des autres thés.

On ne vous y trompera plus !

À très vite !