matcha biologique japon fujieda shizuoka champ thé vert
 

Anatae,
"Pour toi" en Japonais,
voit le jour dans les hauteurs du japon, fin 2018.

あなたへ


Sa fondatrice, Camille Becerra, vous raconte.

“J’ai toujours voulu exercer un métier dans lequel je rendrais service à une communauté ou à la planète, accomplir une vraie bonne action au quotidien. Loin de moi l'envie d'être une jeune femme à la tête d'une "machine à fric" qui m'empêche de dormir la nuit. 

Passionnée par les cultures du monde et soucieuse de mon alimentation, la saveur envoûtante du matcha et sa longue liste de bienfaits pour la santé, découverts en 2016 lors d’un voyage en Asie, ont fait peu à peu naître en moi une idée : importer du Japon à la France, un matcha de qualité. L’idée est devenue un projet lorsque j’ai réalisé que le matcha que l’on pouvait trouver en France était souvent de très mauvaise qualité.

J’ai alors décidé de consacrer plusieurs mois de voyage au pays du soleil levant, à la recherche d’un producteur de matcha qui soit, en termes de goût, le meilleur des meilleurs ! Le matcha que je cherchais devait aussi être adapté aux goûts des Français. Je le cherchais très savoureux, peu amer, presque sucré.

Il devait aussi être biologique.

Pourquoi ? 

Pendant mes recherches, j’ai rencontré Kana, une fermière avec qui nous travaillons désormais. Elle m’a raconté que la rivière qui longeait les champs de thé de certains de ses voisins avait, au fil des années, perdu tous ses poissons à cause de l’utilisation des pesticides de ces-derniers.

Je suis aujourd’hui fière de participer à mon niveau à préserver la faune, et fière de voir que tout plein d’insectes font leur petite vie dans nos buissons de thé. Anatae encourage les fermiers qui prennent la peine de travailler deux fois plus dur que d’autres, parce que le bien-être de la planète et de leurs consommateurs leur est primordial.

Par ailleurs, le matcha étant de la poudre de thé, en boire revient à consommer la feuille de thé en entier. Ceux qui sont soucieux de leur santé ne veulent pas ingérer une poudre qui contient des pesticides. Consommer un matcha non biologique perd tout son sens

Après avoir rencontré une multitude de producteurs dans tout le Japon, goûté un nombre incalculable de matchas, visité plusieurs champs et usines de fabrication, j’ai un jour compris que cette longue et passionnante quête venait d’aboutir : Anatae était né !”

C’EST L’HISTOIRE D’UN ÉCHANGE DE CULTURES

Pour vous consommateurs,
Pour eux, fermiers, poissons, insectes, 
Pour Elle, notre planète.